• Elsa

Partir vivre sur les routes avec 2 enfants (et 2 chiens !) ...


Introduction

C'est un choix particuliers n'est ce pas ?! impossible pour autant ?


Dans cet article, j'ai juste envie de vous partager une expérience, la mienne sur le cheminement intérieur quant à la prise d'une décision peu traditionnelle.


"Être là où je dois être" ....

Je pense que l'on a tous envie de changer des choses dans nos vies, pour certains cela peut être de faire d'avantage de sport, changer de Job, pour d'autres de déménager et pour d'autres encore, comme nous et bien il s'agissait de changer de mode de vie afin d'expérimenter la vie autrement ...


Déjà petite, alors que les autres enfants jouaient à la marchande, ma sœur et moi nous jouions à l'office du tourisme ... on piquait les prospectus de maman et c'était parti pour de belles minutes de jeux. Il faut dire que les weekends de beau temps et les vacances, nous partions découvrir la France avec le vieux fourgon J5 que Papa avait aménagé !


Je crois que cette idée de roder, découvrir sans cesse de nouveaux endroits ne m'a jamais vraiment quitté ... mais, j'ai continué de grandir en suivant "le processus classique" jusqu'à ce que je porte la vie en mon ventre.


A partir de là, je crois vraiment que la femme renait et, les priorités ne sont plus les mêmes. Les règles du jeu changent et, sincèrement, elles ne me convenaient pas, elles ne nous convenaient pas.


"Dire non aux autres et à toutes croyances limitantes pour se dire oui à soi" ...

Je ne me faisait pas à l'idée de déposer mon enfant chez la nourrice ou à la crèche pour reprendre le boulot et encore moins à l'idée de cesser l'allaitement maternelle alors que mon bébé n'avait que quelques mois de vie.


Qui m'oblige à le faire ? Absolument PERSONNE ! Si je le fais c'est moi et moi seule qui en suit responsable ... alors pourquoi je le ferai ? parce que j'ai certaines croyances comme quoi je dois rester indépendante financièrement..., parce que je crois que sans le revenu de mon travail, nous entrerons en difficulté financière..., parce que j'ai peur que mon enfant soit asocial s'il ne va pas à la crèche ou à la nourrice ...

Ces croyances sont elles fondées ? Bien sûr que NON


Évidemment, il y aura des obstacles mais, n'est ce pas l'obstacle qui fait le chemin ?


Je me suis donc écoutée, et en 2015, alors que ma fille avait à peine 3 mois (et que nous venions de signer pour 25 ans de crédit immobilier), j'ai quitté mon job, et, ce fût le début des meilleures décisions que j'ai prises jusqu'à présent !


Et, c'est 4 ans après cette décision, que nous prenions une décision encore plus folle ...

TOUT PLAQUER et expérimenter la vie différemment ...


1. "La différence entre un rêve et un projet c'est une date" !


Alors que nous étions en pleins travaux dans notre petite maison en Normandie, je lisais cette phrase qui m'a quelque peu bouleversée ..., aussi banale soit elle, elle a fortement raisonnée en moi.


Lorsque je l'ai lu, j'ai aussitôt pensé à ce rêve que je portai depuis bien longtemps, partir voyager et créer un atelier itinérant !

Jérémy aussi avait envie d'expérimenter la vie autrement .... alors pourquoi pas ?

Aller, on fixe une date ? Juillet 2021


2. Un PROJET décomposé en plusieurs étapes devient un PLAN.


Alors on se pose, on prend un papier et un crayon et on établi un plan d'actions.

Comment se projet peut il avoir lieu ? Que faut il mettre en place pour qu'il soit viable ?

On décompose cet objectif en grandes étapes puis ces étapes en plusieurs taches à accomplir.

Ainsi, plutôt que de voir une grosse montagne à franchir, tu y vois plusieurs étapes, plusieurs tâches à accomplir chaque jour.


Cette étape te permet aussi de vérifier que ton objectif soit effectivement réalisable dans le temps imparti.


3. Un PLAN soutenu par des actions devient RÉALITÉ !


Maintenant on se met en route et on check chaque jour, chaque semaine les actions à faire sur la "TO DO LIST". Pour notre part, on s'était donné 2 ans et demi pour terminer

la maison et l'aménagement du terrain, la vendre, trouver un camping car, le "pimper", le tester et ensuite fermer l'entreprise d'électricité.


Cette phase du processus a était usante, nous avons souvent eu l'impression de faire des pas en arrières et, par moments, le sentiment que le projet ne se concrétisera pas.


J'ai entendu de nombreuses fois que le plus difficile c'est de prendre la décision ... et, je vais d'ailleurs continuer à en parler plus bas mais cette étape faites d'ACTIONS et de CONCESSIONS n'est pas simple non plus car tu dois rester concentré et tu te doutes bien que ce n'est pas en allant boire des verres en terrasse que tu vas avancer sur tes objectifs et encore moins mettre de l'argent de côté !

Pour pouvoir être atteint rapidement, l'objectif doit être LA priorité ULTIME et la plupart des distractions doivent être momentanément laissés de côté ...

Ce qui permet de rester focus et d'avancer plus vite !


4. OUI MAIS ... SI ...


Voilà ce qui peut sincèrement te faire abandonner car des Oui mais ... des si ... t'as tête en est remplie !! et celles des autres aussi ...


Prendre ce genre de décision n'est franchement pas simple, (d'autant plus avec des enfants) car non seulement tu dois faire face a tes propres peurs mais aussi à celles des autres ...

Je ne vais pas m'étendre ici sur mes peurs et les multiples réveilles nocturnes, avec des yeux grands ouverts entrain de me dire "non mais, qu'est ce que tu fous, tu es complètement timbrée ma poule, tu vas vendre ta maison avec ce si joli jardin pour vivre à 4 (enfin 6 avec les toutous) dans un engin qui fait moins de 16m² !" ... Bref des peurs on en a tous ...


Et les autres aussi ...

Et, c'est généralement sans aucune méchanceté qu'ils vont te dire que eux ils auraient peur de pas réussir à se faire comprendre dans les autres pays, qu'ils auraient peur de tomber en panne, peur de ne plus avoir d'argent ... d'autres vont te raconter certaines histoires ou faits divers qu'ils ont entendus sur des camping caristes ... chacun à ses craintes et, lorsqu'on discute d'un projet chacun peut avoir tendance à les exposer, ce qui finalement rend le processus de prise de décision encore plus difficile à gérer émotionnellement puisque ses craintes qui n'étaient initialement pas les tiennes vont potentiellement venir s'ajouter aux "MAIS ... et SI ..."


Ce recentrer souvent sur ses objectifs est donc primordial pour ne pas abandonner.

Et, il y a une question qui je trouve est très pertinente pour avancer :

AU PIRE, QU'EST CE QUI SE PASSE ?

Quand tu te poses cette question, tu te rends compte que les solutions ne manquent pas et que finalement au pire tu auras juste avancé vers une direction qui ne te correspond pas et donc, tu pourras mieux repartir dans une autre direction !

"Quand tu te plantes, tu pousses !"


Merci d'avoir accordé du temps à me lire,

Elsa



Et, n'oubliez pas,

Un RÊVE écrit avec une DATE devient un OBJECTIF.

Un OBJECTIF décomposé en plusieurs étapes devient un PLAN.

Un PLAN soutenu par des actions devient RÉALITÉ !